Tuto #03Microbiote vaginal, ce discret allié de l'intimité • Dr Jean-Marc BOHBOT

Partager le tutoriel sur les réseaux sociaux ou par email :

Présentation

Le microbiote vaginal occupe un rôle important dans la santé intime de la femme.

Très fragile, l’équilibre de ce microbiote est pourtant essentiel dans la prévention de troubles gynécologiques tels que cystites ou mycoses.

Ce tutoriel vidéo permet de découvrir la composition du microbiote vaginal et de son évolution tout au long de la vie d’une femme et dispense des conseils pour préserver le confort intime de chaque femme.

L'intervenant

  • Dr Jean-Marc BOHBOT Infectiologue, andrologue et directeur médical de l’Institut Fournier (Paris).

Contenus de la vidéo

Qu’est-ce que le microbiote vaginal ?

Le microbiote vaginal c'est un ensemble de bactéries. Il y a entre 100 millions et 1 milliard de germes par millilitre de sécrétion vaginale, mais il y a aussi des champignons microscopiques, qui est totalement sous la dépendance des œstrogènes - des hormones féminines, qui sont sécrétées par les ovaires. Ce microbiote se met en place dès l'adolescence, tout au long de la vie de la femme. Ce microbiote est dominé par une souche, une espèce de bactérie bien particulière qui s'appelle les lactobacilles qui sont des bactéries protectrices qui correspondent à peu près à 60-80% du microbiote et qui vont protéger le vagin vis-à-vis des agressions tant internes, qu'externes.

Quelles peuvent-être les causes d’un déséquilibre du microbiote vaginal ?

Tout ce qui agresse les lactobacilles va provoquer un déséquilibre. Alors en premier lieu bien sûr les œstrogènes, quand il manque des œstrogènes il y a moins de lactobacilles et donc il y a déséquilibre mais aussi les cures d'antibiotiques répétées ou prolongées, le fait d'utiliser des produits antiseptiques essentiellement d'ailleurs en douche vaginale, ce qui est totalement à proscrire. Et puis il y a un ennemi énorme du microbiote vaginal, c'est le tabac.

Quelles sont les conséquences d’un déséquilibre du microbiote vaginal ?

Alors quand le microbiote vaginal est déséquilibré ce sont des microbes qui existent à l'état normal dans le vagin qui vont se développer alors soit des champignons microscopiques et on est donc face à des mycoses soit des bactéries, essentiellement des bactéries anaérobies, donc on est dans la vaginose bactérienne, qui est pratiquement l'infection vaginale la plus fréquente. Et puis n'oublions pas non plus le risque de cystite soit à la suite de rapports sexuels soit dans la vie de tous les jours.

Comment prendre soin de son microbiote vaginal ?

Il faut éviter tout ce qui peut agresser et en premier lieu il ne faut jamais laver l'intérieur du vagin.
Le vagin est un organe autonettoyant. Il faut utiliser des produits d'hygiène intime spécifiques pour cette zone de manière à protéger. Enfin quand on a un problème de déséquilibre de la flore il faut absolument rebondir et en parler à son médecin ou à son pharmacien pour qu'il mette en place un certain nombre de probiotiques. Les probiotiques qui sont donc des bactéries que l’on va donner pour réensemencer le vagin pour lui permettre de se défendre à nouveau. Et bien évidemment arrêter complètement le tabac.

Comment bien choisir ses probiotiques ?

Pour choisir le bon probiotique il faut tout d’abord choisir la bonne souche de bactérie. Ensuite, il faut choisir la voie d'administration, soit par voie orale, soit par voie vaginale, la bonne durée de traitement et la bonne indication. On ne donne pas n'importe quel probiotique pour n'importe quel problème. Donc il faut demander conseil à un professionnel de santé, son médecin, son gynécologue ou bien le pharmacien.

Afficher la suite

À découvrir

Tutoriels

  • Tuto #01

    Microbiote intestinal, à table ! • Dr Laurence BENEDETTI

  • Tuto #02

    Guide pratique des probiotiques • Dr Akli RAMDANI

  • Tuto #03

    Microbiote vaginal, ce discret allié de l'intimité • Dr Jean-Marc BOHBOT

Livret d'informationLe pouvoir des microbiotes

Au format PDF (1.2 Mo)

Découvrez les pharmaciesproche de chez vous

Pour bénéficier de conseils individualisés

En continuant, vous acceptez l'utilisation des cookies.
J'accepte
Personnaliser
Panneau de gestion des cookies

En autorisant ces services tiers, vous acceptez le dépôt et la lecture de cookies et l'utilisation de technologies de suivi nécessaires à leur bon fonctionnement.

  • Google Tag Manager

    Google GTM permet d'avoir une analyse complète du trafic sur le site.

Les microbiotes vous intéressent ?Recevez chaque mois des informations santé et les événements du laboratoire PiLeJe par newsletter !