Ma santé passe par mes Microbiotes MICROBIOTE ET MICI : une relation "inflammée"

MICROBIOTE ET MICI : une relation "inflammée"
Partager la vidéo sur les réseaux sociaux ou par email :

Description

Maladie de Crohn (MC) et rectocolite hémorragique (RCH) sont regroupées sous le terme de maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Provoquant des inflammations récurrentes localisées le long du tube digestif, sur des zones précises ou sur la totalité de celui-ci, ces maladies s’imposent aujourd’hui comme un véritable problème de santé publique car elles touchent entre 3% et 5,9% de la population française métropolitaine. Et, si de nombreuses recherches scientifiques s’intéressent à ces maladies, aucun traitement n’offre aujourd’hui de possibilité de guérison aux patients. 

Découvrez le témoignage de Bastien, malade de MICI qui a su apprivoiser la maladie et en faire une force. Il nous racontera son parcours et son engagement auprès des malades au sein de l’association Afa Crohn RCH France. Il témoignera en binôme avec le Pr Matthieu Allez, chef du service de gastro-entérologie à l'Hôpital Saint-Louis AP-HP à Paris, qui le suit depuis bientôt 10 ans. L’expert partagera son savoir et livrera les dernières connaissances sur la prise en charge de la maladie.

L'intervenant

  • Pr Matthieu Allez

    Matthieu Allez est chef du service de gastro-entérologie de l'hôpital Saint-Louis à Paris. Il est professeur de médecine à l’Université de Paris. Il dirige l’équipe 3IC à l’INSERM U1160. Son activité clinique est centrée depuis plus de 25 ans sur la prise en charge des maladies inflammatoires de l'intestin (MICI). Il a concentré ses recherches sur l'immunopathologie des MICI, et plus particulièrement sur le rôle des lymphocytes T dans l'inflammation de la muqueuse. Il est l'auteur ou le coauteur de 200 publications. Il a décrit le rôle de la voie NKG2D dans la maladie de Crohn. Il a été l'investigateur principal de plusieurs essais cliniques, dont le premier essai clinique de preuve de concept ciblant NKG2D dans la MC. Il a fondé le groupe REMIND en 2006, un réseau national visant à développer la recherche translationnelle sur les MII. Il est co-fondateur et président du groupe de recherche REMIND (réseau national de recherche translationnelle) et de l'AFEMI (organisation nationale pour l'éducation thérapeutique dans les MICI), et membre du GETAID. Il été Chair du SciCom et Officier scientifique d'ECCO, président du comité scientifique de l’UEG, et Il est membre de l’IOIBD.

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser

Informations complémentaires

Les microbiotes vous intéressent ?Recevez chaque mois des informations santé et les événements du laboratoire PiLeJe par newsletter !